Les thés japonais

Le buku buku cha, le thé du bonheur d'Okinawa

L'archipel d'Okinawa se distingue du reste du Japon par la production de thés singuliers. Parmi eux, on retrouve le thé buku buku, le thé du bonheur.

A l'image du thé matcha pour le reste du Japon, l'archipel d'Okinawa possède également son propre thé traditionnel avec sa cérémonie du thé : le thé buku buku.

Qu'est que le thé buku buku ?

Réalisée en utilisant du thé jasmin, de l'eau dure et du riz blanc, le thé buku buku se distingue par sa mousse blanche semblable à un nuage. En-dessous de cette mousse totalement unique, on retrouve du thé genmaicha (玄米茶).

Pour confectionner ce thé, on fait cuire le riz afin d'en faire une infusion. On le fouette ensuite à l'aide d'un chasen, de manière similaire à la méthode employée lors de la cérémonie du thé classique durant laquelle est préparé le matcha.

En 1587, Toyotomi Hideyoshi organisa une cérémonie à grande échelle au temple Kitano Tenman à Kyoto (cérémonie du thé Kitano Dai). Durant cette cérémonie, du riz grillé fut utilisé comme substitut au thé. L'utilisation de riz grillé, appelée kogashi (焦がし), a été importée dans les îles Ryukyu et serait le modèle ayant donné naissance au Buku Buku tea.

Durant la dynastie Ryukyu, le thé buku buku était servi durant les célébrations pour accueillir les émissaires. La mousse blanche représente le bonheur. L'écriture du thé buku buku en kanji (福福茶), signifie "thé du bonheur". L'origine du nom de ce thé peut également être attribué au son que produisent les bulles, l'onomatopée "buku buku".

Tous les ustensiles de thés utilisés dans le temps ont malheureusement brûlé des suites des ravages causés par la Seconde Guerre Mondiale. L'ingrédient principal utilisé pour sa confection, le riz, était devenu précieux et la coutume du thé buku buku prit fin.

Il y a environ 40 ans, le thé buku buku a été réhabilité et est désormais considéré comme étant le thé traditionnel d'Okinawa.

Comment boire le thé buku buku ?

Le thé buku buku est traditionnellement servi accompagné de sucreries traditionnelles de l'archipel du Ryukyu, appelées chinsuko et kunpen, conçues à base de graines de sésame et de cacahuètes.

  1. Soulevez le bol de thé buku buku et inclinez vous une fois pour remercier Dieu.

  2. Tenez le bol bien droit (ne l'inclinez pas), et buvez le thé et les bulles ensemble.

  3. Si vous éprouvez des difficultés à déguster le thé, vous pouvez utiliser la cuillière.


« Le chemin du paradis passe par une théière » - Proverbe anglais
  • Thé de grande qualité

  • Goût subtil et délicat

  • Format pratique

Notre favori
  • Mélange léger et équilibré

  • Idéal pour une consommation durant la journée

  • Format vrac

  • Goût frais, délicat et parfumé

  • Favorise la vivacité d'esprit et une bonne mémoire

  • Thé biologique