Les thés japonais

Une semaine de volontariat dans une ferme de thé à Wazuka

Vous souhaitez faire du volontariat dans une ferme de thé au Japon ? Dans cet article, je vous partage mon expérience de wwoofing à Wazuka, près d'Uji.

Le thé d'Uji. Il s'agit de l'origine la plus célèbre de thé japonais, jouissant d'un certain prestige parmi les amateurs de thés. Mais saviez-vous que plus de 40% du thé dit d'Uji provenait en fait du petit village de Wazuka, situé à environ 20 km de là ?

Village à la nature luxuriante, au paysage valloné et traversé par plusieurs rivières, Wazuka offre non seulement un cadre absolument bucolique et idyllique, qui lui a valu d'être sélectionné en tant qu'un des plus beaux villages du Japon, mais abrite également un nombre conséquent de fermes dédiées à la production de thés japonais de haute qualité et sans pesticides.

C'est dans ce véritable paradis du thé que j'ai eu la chance de me porter volontaire dans une ferme dédiée au thé tencha.

A la découverte de la vie rurale japonaise

Après 6 mois de voyage à travers le Japon en tant que PVTiste (Permis Visa Vacances Travail, ou Working Holiday Visa), essentiellement passés à Tokyo et Osaka, j'étais curieuse de découvrir plus en profondeur le Japon rural. Il s'agissait également de l'occasion pour moi de mieux comprendre le processus de production du thé japonais, en participant directement à son élaboration.

Avant tout, trouver cette offre de volontariat au Japon a été une véritable chance, possèdant un niveau de japonais somme tout basique, l'annonce étant entièrement rédigée en japonais. Une amie m'a donc aidé à trouver l'association NICE (Never-ending International workCamps Exchange), qui m'a permis de me mettre en relation avec un fermier de Wazuka, Ueda-san. Après plusieurs échanges concernant les conditions (logement gratuit, et budget nourriture fourni), me voici en route pour le village de Wazuka.

Je me rends donc à la station de train la plus de proche de Wazuka, Kamo. Comme convenu, Ueda-san vient me chercher en voiture à la station. Dans un anglais impeccable, il m'explique que je travaillerai pour une famille de fermiers spécialisés dans la production de thé tencha, thé d'ombre utilisé pour confectionner la poudre de thé matcha.

Durant ce premier trajet en voiture, la beauté du paysage qui se présente devant moi m'enchante : les champs de thés verdoyants s'étendent à perte de vue, jusqu'à flanc de collines, et sont uniquement sillonnés par les rivières chantantes. Une image d'Epinal qui n'est pas sans rappeler la campagne dépeinte par le studio d'animation japonais Ghibli et son artiste phare, Hayao Miyazaki.

Le paysage buccolique de Wazuka est vraiment enchanteur
Le paysage buccolique de Wazuka est vraiment enchanteur

Pour cette semaine de volontariat, je suis logée dans une maison japonaise traditionnelle, partagée avec d'autres jeunes fermiers. Une chance précieuse d'échanger en japonais au quotidien, de profiter des joies de l'été que sont les barbecues et les feux d'artifice, et de mieux comprendre les aspirations de la jeunesse japonaise.

Un volontariat dans une ferme de thé au Japon, une expérience unique

Ma semaine de volontariat ayant lieu durant la deuxième récolte du thé en juillet, le travail à la ferme s'avère assez éprouvant.

La chaleur écrasante de l'été japonais nous impose alors de commencer le travail à la ferme à une heure très matinale.

6h : réveil

7h : départ en voiture pour les champs de thé

11h30 : fin du travail à la ferme et départ vers l'usine de thé

12h : pause déjeuner

Ma mission consiste principalement durant cette semaine de récolte à retirer toutes les épingles utilisées pour maintenir les filets noirs, placés minutieusement sur la totalité des champs de thé tencha. Une fois le thé récolté par Kubo-san et sa femme, je porte les imposants et lourds sacs de thé jusqu'au camion du couple. Le travail, simple et répétitif, s'avère assez physique, puisque le thé est récolté dans les hauteurs de Wazuka, dans des champs aménagés en pente. Le thé de Wazuka est produit sans pesticides, ce qui signifie que lors de la récolte, de nombreux insectes s'affairent autour des jeunes pousses de thé. Des toiles d'araignées forment un pont entre les différents filets protégeant le thé de la lumière, ce qui rend le port de gants et de vêtements aux manches longues indispensables. Arachnophobes s'abstenir, donc.

Sous une température pouvant monter jusqu'à 34 degrés, les pauses fréquentes s'avèrent indispensables. Par chance, les champs de thé de Kubo-san et de sa femme se trouvent à proximité d'une petite rivière à la fraîcheur salvatrice. L'occasion de partager quelques moments de complicité autour de fruits récoltés dans la préfecture de Wakayama.

Malgré les difficultés liées à la récolte du thé et de la chaleur, je ne peux m'empêcher d'être inspirée par la beauté de mon cadre de travail, et de l'incroyable quiétude du lieu, au beau milieu de la campagne.

Une fois l'ensemble des sacs de thé chargés dans la camionnette, nous nous rendons à l'usine de thé tencha de Wazuka, et déchargeons leur lourd contenu dans des bacs. Le thé tencha sera traité, cuit et séché le jour même. Il s'agit en général de la fin de ma journée de travail, qui s'est poursuivie uniquement à de très rares occasions dans l'après-midi.

Wazuka, une escapade au paradis du thé

Vivre à Wazuka, c'est également une expérience gustative autour des thés récoltés sur place, et de leur goût tout à fait unique. Les nombreux cafés et salons de thé présents dans le village constituent ainsi des visites incontournables pour tout amateur de thé.

Je commence ma série de dégustation au salon de thé d:matcha kyoto Café, situé idéalement sur la route principale traversant le village. En plus d'être un salon de thé, d:matcha possède sa propre ferme de thé à Wazuka, et produit du thé vert sencha, kabuze, gyokuro, houjicha, et également du koucha (thé noir), ce qui est assez rare au Japon. Je choisis de profiter d'une dégustation de deux différents thés verts matcha d'excellence, provenant de Kyoto et de Shizuoka, tout en me délectant de la vue donnant sur les champs de thés verdoyants. Suite à cela, on me propose de découvrir trois thés sencha de grande qualité. Le personnel prend également le temps de m'expliquer en détail les spécificités de chaque thé vendu dans la boutique, et découvre qu'il est aussi possible de commander en ligne leurs produits.

Je me rends ensuite au Wazuka-cha Café, qui propose, sous réservation, de privatiser sa salle située sur les hauteurs du village, le Sky Café (ou 天空カフェ, Tenku Cafe en japonais). On peut y déguster également des thés de Wazuka, mais la spécialité de la maison est clairement son kakigori aux quatre sirops de thés verts. Il s'agit d'un dessert à base de glace pillée, auquel on ajoute du sirop ou du lait concentré. Celui-ci est servi avec des haricots azuki, des mochis ainsi que des sirops à base de thés matcha, genmaïcha, sencha et houjicha, ce qui en fait un dessert tout à fait unique à Wazuka. La vue à couper le souffle, ainsi que le goût raffiné des produits proposés valent réellement le détour.

Kakigori aux quatre sirops de thés matcha, sencha, genmaïcha et houjicha
Kakigori aux quatre sirops de thés matcha, sencha, genmaïcha et houjicha

En un mot, cette expérience de volontariat à Wazuka constitue un des moments les plus forts de mon aventure au Japon, et me conforte dans ma passion toujours plus grandissante du thé. Les moments partagés autour d'une bonne tasse de thé, et la gentillesse des habitants de Wazuka m'accompagneront toujours, tandis que je reprends mon voyage...

« J’ai parcouru le monde entier en souhaitant atteindre "la paix en partageant un bol de thé". Si vous prenez un bol de thé vert entre vos mains et le buvez, vous sentirez que vous ne faites plus qu’un avec la nature, et là se trouve la paix. Si vous offrez un bol de thé à quelqu’un, vous pourrez répandre cette paix. » - Sen Soshitsu
  • Un classique sur la philosophie du thé

  • Nouvelle édition illustrée et enrichie

  • Format broché

Notre favori
  • Set complet pour la préparation du matcha

  • Thé premium compris

  • Bon rapport qualité-prix

  • Rafraîchissement et légèrement amer

  • Origine Kagoshima

  • Thé biologique